Mission

Concevoir les Instruments Economiques pour accélérer la Transition Écologique et Solidaire.

La fondation se donne pour objet de créer les outils et les processus afin d’orienter l’économie
vers une meilleure gestion de notre maison Terre,
aux vues des données écologiques les plus universelles possibles.

1.

Les outils fondamentaux

 

2019 recense, développe et éprouve des outils de transcription économique des impacts environnementaux et sociaux consécutifs (1).

Ces outils doivent pouvoir servir à évaluer la part des impacts qui sont partiellement ou totalement absents des transactions économiques : ce sont les externalités positives ou négatives (2).

2019 cherche à élaborer, en partenariat avec des universités, des centres de recherches et des agences spécialisées, ces outils, afin de ne plus ignorer la nature exacte des impacts dans le prix des biens et services.

2.

La transcription des outils

 

Ces outils de monétarisation pourraient être intégrés :

  • Dans toute activité économique voulant retranscrire une efficacité économique la plus exhaustive possible,
  • Pour la création ou la modification des régimes fiscaux,
  • Dans les processus d‘évaluation,
  • Dans la comptabilité des entreprises ou entités publiques si cela peut réellement renforcer la transparence effective des comptes.

 

[ 1 ] Ceux-ci ont été notamment abordés par des économistes comme Arthur Cecil Pigou (1877–1959), et plus largement par Herman Daly, Nicholas Georgescu-Roegen, Kenneth Boulding, Howard et Eugene Odum, René Passet, René Dumont, Paul Ehrlich, Théodore Monod, « Teddy » Goldsmith, Robert Allen, Robert Axelrod, Pierre Calame, etc.

[ 2 ] Elles peuvent être positives : La production de miel favorise le rendement des cultures fruitières grâce au rôle positif des pollinisateurs.
Elles peuvent être négatives : l’augmentation des maladies respiratoires dues à la pollution des voitures et des camions, prise en charge à posteriori par les régimes sociaux.

Dans les deux cas, ces externalités ne sont pas aujourd’hui comptabilisées.
L’économie repose donc globalement sur des valeurs faussées par la non prise en compte de ces coûts cachés, déplacés ou reportés.

 

Anglais                                                                                                                [> Valeurs]