Méthode de l’Impact Pathway

(bottom-up ou fonction de dommage.) : Dans cette approche, les flux élémentaires susceptibles d’atteindre l’environnement sont quantifiés (la dose). Sur base de la connaissance des relations physiques et écologiques entre la pollution et son impact (fonction dose-effet) les effets intermédiaires sont quantifiés et transposés en effets réellement ressentis.