Externalités environnementales

Une externalité est toujours au bénéficie ou au préjudice d’un tiers.
Par extension, l’environnement dans sa globalité, en dernier ressort, peut être assimilé à un tiers.

Ce sont par exemple les dommages environnementaux qui ne sont pas supportés financièrement par la chaîne de production et de distribution. Lorsque ce coût est pris en charge par le responsable direct de l’occurrence de l’impact il est internalisé. La part non internalisée du coût environnemental correspond au coût externe.