Analyse coût-bénéfice

Évaluation d’un projet dans une perspective à plus ou moins long terme et du point de vue de l’économie dans son ensemble, en comparant les effets du projet avec ou sans le projet.

La théorie de l’ACB a essentiellement été élaborée au cours des 50 dernières années. Elle est basée sur la notion de préférences humaines, liées à l’«utilité», ou «bien-être».
L’ACB définit quant à elle les règles d’agrégation de ces préférences, si bien qu’il est possible de dire qu’une « préférence sociale» s’exprime en faveur ou en défaveur de quelque chose. Les préférences sont révélées sur les marchés par la décision de dépenser, ou de ne pas dépenser, une certaine somme d’argent. Le « consentement à payer » devient dès lors le principal instrument de mesure des préférences, l’étalon monétaire étant pour sa part l’élément qui en rend possible l’agrégation. Dans le cas des pertes potentielles, le « consentement à recevoir une compensation » pourrait également être utilisé. Le démarche pose parfois des « problèmes de correspondance » : par exemple, les informations scientifiques sur les modifications des écosystèmes ne correspondent pas à des indicateurs facilement compréhensibles par les particuliers. (PEARCE D. 2006)

Une analyse coût-bénéfice compare les coûts engendrés par une action et les bénéfices qui y sont associés. Il est par exemple possible de calculer les coûts associés à la restauration d’une bonne qualité écologique d’une zone humide et d’évaluer les bénéfices qui y sont associés. Le but est de savoir si les bénéfices sont supérieurs aux coûts (somme des coûts et des bénéfices positive) ou si les coûts sont supérieurs aux bénéfices (somme négative). Elle permet notamment de déterminer si les coûts de restauration d’un milieu sont disproportionnés au regard des bénéfices issus du changement d’état.
L’analyse coût-efficacité est différente ; elle vise à comparer différentes actions, différents programmes de mesures. L’objectif est de calculer le coût d’un projet pour une amélioration donnée de l’environnement selon plusieurs actions possibles.