Analyse conjointe

L’analyse conjointe se base sur le principe d’arbitrage. Elle décompose tout d’abord l’environnement en attributs (par exemple pour une rivière : proximité du lieu, niveau de  l’eau, qualité de l’eau …) et demande ensuite de définir précisément différents niveaux de « qualité » pour chacun de ces attributs (éloignement 1, 2, 5 ou 10 km, qualité d’eau mauvaise, moyenne ou bonne, etc).

Différentes combinaisons d’attributs (ou scénarios), associés à des coûts spécifiques à chaque combinaison, sont alors soumis au choix des personnes interviewées. La méthode est particulièrement adaptée pour appuyer des décisions où plusieurs actions sont envisageables. L’analyse conjointe permet également de classer les options ou scénarios proposés sans forcément estimer leurs valeurs monétaires respectives.