ACV ou Analyse de Cycle de Vie (LCA)

C’est une méthode normée ( ISO 14040 – 44 ) qui permet de calculer le poids environnemental d’un produit ou d’un service.

Les résultats des flux et des impacts font appel à plusieurs indicateurs :
Energie primaire, Consommation d’eau, Extraction des Ressources non renouvelables, quantité de déchets, …
Réchauffement climatique, Disparition de la couche d’Ozone, Eutrophisation, et aussi Toxicité humaine, aquatique, …

Un des intérêts de cette méthode est de conserver plusieurs indicateurs afin de ne pas cacher certains impacts derrière ceux que l’on veut montrer en priorité !

L’ACV est conduit en intégrant si possibles toutes les étapes depuis l’extraction des ressources jusqu’à la fin de vie en incluant bien entendu la vie en œuvre. Plusieurs scénarios peuvent ainsi être comparés entre eux (comme par exemple le choix entre recyclage ou incinération en fin de vie). Bien entendu, tous les composants doivent être pris en compte (Emballages, …)

L’ACV concerne une Unité Fonctionnelle qui doit être bien définie et décrite. C’est important car un changement modeste de la définition de cette unité fonctionnelle peut faire varier sensiblement le résultat final (pensez par exemple à l’impact de la durée de vie d’un produit ou bien le niveau d’un service rendu …)

Un ACV a tout intérêt à faire l’objet d’une revue critique avant d’être utilisée pour comparer des offres entres-elles.

Enfin, contrairement aux apparences, une ACV est parfaitement lisible, si l’on prend la peine de faire un effort de communication sans nuire au contenu de l’étude.

Normes Iso de l'ACV

 

En savoir plus : ADEME Introduction à l’ACV (2005) :
acv.ademe[1]

 

Une version Sociale de l’ACV est en cours d’étude : le SLCA …. :
dtix1164xpa_guidelines_slca