Attribution du programme d’études 2015

Attribution du programme d’études 2015

Programme Principal

Notre soutien au deuxième programme d’étude 2014-2015 (référence 2014-02) a été attribué à L’UTT, et plus particulièrement le CREIDD (Centre de Recherches et d’Études Interdisciplinaires sur le Développement Durable) qui dispose notamment d’une expertise dans le domaine des démarches d’écologie industrielle et territoriale.

Suite à la première étude 2013-2014 (référence 2013-01), FONDATION 2019 et l’UTT souhaitent approfondir les travaux réalisés
durant cette première phase et conviennent de l’intérêt de réaliser une nouvelle ETUDE portant en particulier sur :

  • La détermination de blocs de calcul et le développement d’algorithmes innovants et pertinents
    pour la réalisation d’un outil de modélisation opérationnel (bien qu’incomplet),
  • La réalisation de deux études de cas (pour des biens de grande consommation) montrant en
    quoi cette modélisation pourrait fournir une information utile à l’arbitrage d’une TVA circulaire,
  • La poursuite du développement des modules pour les indicateurs de réchauffement climatique
    et d’eutrophisation et la levée des points bloquants associés,
  • L’analyse de la sensibilité à différentes échelles des méthodologies proposées,
  • Les limites et les conditions d’application des méthodes, en particulier du couplage entre les
    aspects environnementaux et économiques.

Ces travaux seront réalisés par des personnels du Centre de Recherche et d’Etudes Interdisciplinaires de l’UTT en particulier

  • Economiste : Interprétation et développement des indicateurs économiques.
    Accompagnement de l’informaticien pour le développement d’un indicateur monétaire unique.
  • Ingénieur informaticien : Développement de la plateforme informatique. Regroupement des
    indicateurs environnementaux et restitution d’un indicateur économique.
  • B. GUILLAUME : Accompagnement sur le choix des paramètres économiques et expertise sur
    la considération de la durabilité.
  • B. LARATTE : Finalisation de l’indicateur d’eutrophisation et accompagnement technique sur
    le projet.
  • Par ailleurs, le CREIDD de l’UTT associera à ses travaux le Professeur J. POTTING (KTH – Royal
    Institute of Technology) dans ses travaux sur l’indicateur d’eutrophisation.

L’UTT a pour objectif de rendre les Résultats accessibles librement au plus grand nombre.
L’UTT s’appuiera pour ce faire sur la FONDATION 2019 qui disposera, à cet effet, d’un droit à publication sous conditions.

Ces travaux seront réalisés sous un délai de 18 mois, à compter du 1 novembre 2014.

 

__________________________________________________________________________

Programmes complémentaires de travaux de Thèse :

 

Service écosystémique et approche cycle de vie.

Fondation 2019 soutient un programme de recherche du doctorat Aurélien BRUEL qui a commencé en novembre 2014 et se finira en novembre 2016.

Le travail de recherche d’Aurélien consiste à développer une méthode permettant d’évaluer les coûts écologiques du processus production-consommation des biens et services de consommation courante.
Pour effectuer ce travail de recherche, il est proposé de combiner le concept de service écosystémique et l’approche cycle de vie.

Aurélien BRUEL est doctorant (2013-2016) à l’Institut INSPIRE et rattaché au Centre de recherches et d’études interdisciplinaires sur le développement durable (CREIDD) à l’Université de technologie de Troyes (UTT), sous la supervision de Nadège Troussier et Bertrand Guillaume.

 

Filières Matières Premières Minérales.

Fondation 2019 soutient un programme de recherche de la doctorante Judith PIGNEUR qui a commence fin 2014 et se finira fin 2017.

Le projet de recherche vise à explorer la faisabilité d’une analyse multidimensionnelle (économique, environnementale, sociale, santé et éthique) de filières de matières premières minérales. Il investiguera l’articulation entre les impacts sociaux, environnementaux, sanitaires, économiques et les méthodologies permettant de les évaluer qualitativement, quantitativement et monétairement. Le projet s’ancrera dans une approche filière et d’analyse des chaines de valeur pour ensuite faire le lien avec les impacts et leur évaluation. Les filières de matière première minérale choisies seront étudiées de la mine au déchet ultime.

Judith PIGNEUR est doctorante (2014-2017) au Bureau d’Analyse Sociétale pour une Information Citoyenne (BASIC) et rattachée au Laboratoire Génie Industriel (LGI) de l’école centrale Paris, sous la supervision d’Eléonore Mounoud. Elle a pour mission de développer un cadre d’analyse des impacts (sociaux, environnementaux et économiques) des filières de matières premières minérales.

 

Envoyer un commentaire

Vous devez être connecté pour E commentaire.