GreenAct, only for Greenhackers …

GreenAct, only for Greenhackers …
 
 GreenAct, Concours dédié aux innovations d’économie durable, s’adressant exclusivement aux étudiants d’université et de grandes écoles, passionnés par l’écologie industrielle, l’éco-conception, les nouvelles technologies de l’environnement et les nouvelles formes de Green Business Model.
 
 
 
Les participants disposent de Grennbricks, (concepts, procédés, technologies innovantes, business model, etc …), et travaillent à partir de ces outils.
Ils peuvent former des équipes mixtes, dont les membres sont issus de plusieurs universités, chacune spécialisée dans son domaine, travaillant en réseau afin de présenter des solutions systémiques.
L’objet de la compétition est de présenter des innovations Green Business et de retenir celles qui sont les plus pertinentes, ambitieuses et qui semblent avoir le plus de chance de percer sur le plan économique.
Les vainqueurs reçoivent des aides significatives afin de créer leur propre entreprise afin d’exploiter l’innovation ou afin de céder des licences d’exploitation.

Des partenariats publics et privés sont parfaitement envisageable pour monter un tel projet.

Ce projet peut être rapproché d’iGEM *

 
(*) iGEML’initiative iGEM consiste en une compétition internationale stimulante sur le territoire des biohackers et plus généralement des étudiants d’université et de grandes écoles, passionnés par la biologie de synthèse. Ils disposent d’une collection de biobricks et doivent proposer des constructions biologiques innovantes et utiles. Le palmarès de cette initiative produit des innovations qui font rêver les entreprises spécialisées du secteur …
 
Les biohackers ont une philosophie fondée sur 5 points :
1) le monde est plein de problèmes fascinants à résoudre
2) aucun d’entre eux ne devrait être résolu deux fois
3) le travail laborieux et ennuyeux est banni
4) la liberté est merveilleuse
5) une attitude ne peut se substituer à une compétence

Envoyer un commentaire

Vous devez être connecté pour E commentaire.