Go Live !

Go Live !

Si le secteur industriel et commercial a été, et reste encore, synonyme de dégradations de notre environnement :

  • épuisement des ressources non renouvelables,
  • émissions polluantes,
  • déchets,

il peut par sa puissance, devenir un formidable bras de levier pour exercer de nouvelles pratiques plus vertueuses :

 – L’émergence de l’écologie industrielle et des nouvelles technologies de l’environnement permettent de découpler la production de biens et services, des impacts environnementaux significatifs.
Elles permettent aussi de transformer certaines nuisances en produits utiles.
Elles ouvrent la voie à de vraies stratégies de durabilité basées sur le principe de l’optimum (éco-conception : offrir mieux avec moins, passage à l’économie de fonctionnalité), et des boucles de réutilisation, réemploi et recyclage (passage à l’économie circulaire).
– La montée en puissance des nouveaux modes de consommation (Alter consommateurs) constitue un challenge commercial majeur pour les entreprises tournées vers le futur.
Ces nouveaux consommateurs, militants et sagaces, mettent à profit leur pouvoir d’achat pour peser sur le monde. Ainsi, ce nouveau pouvoir est une aubaine, pour faire évoluer le secteur industriel et commercial, l’obligeant à faire des progrès significatifs, mesurables, vérifiables, et pertinents.

 

Si la réglementation et la fiscalité actuelle contribuent à limiter en partie les dommages environnementaux des activités industrielles et commerciales,
elle est inadaptée à l’émergence de ces nouvelles pratiques.

Quelques exemples et contre-exemples … à nous de jouer !

Envoyer un commentaire

Vous devez être connecté pour E commentaire.